Maîtrise du temps chez Colette

Résumé : L’angoisse face à la mort et au passage du temps sera vécue de façons différentes selon les cultures. Cette angoisse suscite toutes les images et représentations. Ayant étudié une partie de la production littéraire de Colette, nous avons été frappés par l’importance capitale que pouvait revêtir le temps dans l’œuvre de cet auteur. Cette romancière de l’amour et de la nature sait bien qu’avec le temps, le désir s’étiole et se perd. La mort ne l’intéresse pas. Alors comment lutter contre cette fatalité et cette déchéance ? Pour répondre à cette question, cet article sera basé sur les symboles de la maîtrise du temps traités dans Les Structures anthropologiques de l’imaginaire. Introduction à l’archétypologie générale, l’ouvrage où Gilbert Durand présente sa démarche.
Type de document :
Article dans une revue
Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2015, pp.181--199. 〈10.4000/babel.4081〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tln.archives-ouvertes.fr/hal-01322454
Contributeur : Cécile Ferran <>
Soumis le : vendredi 27 mai 2016 - 11:10:14
Dernière modification le : samedi 28 mai 2016 - 01:13:07

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Ali Abassi, Hannaneh Mohsena. Maîtrise du temps chez Colette. Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2015, pp.181--199. 〈10.4000/babel.4081〉. 〈hal-01322454〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

58