Les Mystères du peuple d’Eugène Sue, une politique fiction de 1848 : de quoi demain sera-t-il fait ?

Résumé : Le présent article s’appuie sur un texte méconnu d’Eugène Sue, Les Mystères du peuple, entrepris au lendemain de la révolution de 1848 et qui suit, sous l’antagonisme millénaire qui affronte une famille de prolétaires à une maison aristocratique, une lutte des classes que Sue reconnaît aussi millénaire. Un roman dont l’intérêt tient aussi à ce que Sue en appelle, pour fonder sa démonstration, à un système de représentations entériné par la Révolution française, qui fait des Gaulois les représentants du peuple, porteurs des valeurs de la démocratie et du droit. Une pente qui s’accusera tout au long du XIXe siècle, jusqu’au triomphe que leur consent la Troisième République. Avant, ironie de l’histoire, à moins qu’il ne s’agisse du principe de l’Histoire, qui puise au conflit même, que ces Gaulois porteurs de liberté et de civilisation ne soient instrumentés au service de causes moins nobles, avec la colonisation.
Type de document :
Article dans une revue
Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2014, pp.303--326. 〈10.4000/babel.3998〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tln.archives-ouvertes.fr/hal-01322575
Contributeur : Cécile Ferran <>
Soumis le : vendredi 27 mai 2016 - 12:12:34
Dernière modification le : jeudi 17 mai 2018 - 13:32:01

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Laure Lévêque. Les Mystères du peuple d’Eugène Sue, une politique fiction de 1848 : de quoi demain sera-t-il fait ?. Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2014, pp.303--326. 〈10.4000/babel.3998〉. 〈hal-01322575〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

76