The Tangerine Dream : la Cité de l’entre deux mondes - Université de Toulon Access content directly
Journal Articles Babel : Littératures plurielles Year : 2014

The Tangerine Dream : la Cité de l’entre deux mondes

Abstract

Est ici évoqué le mirage de Tanger, cette ville portuaire du Maroc maritime à la situation privilégiée sur le détroit de Gibraltar, entre Atlantique et Méditerranée, et qui a connu un engouement particulier durant le dernier demi-siècle, lorsque les trois apôtres de la Beat Generation, Burroughs, Ginsberg et Kerouac vinrent y séjourner, précédés par l’Américain Paul Bowles, compositeur, écrivain et voyageur qui fait figure de précurseur en venant s’installer définitivement à Tanger au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale. De ces rencontres artistiques, littéraires et psychédéliques entre expatriés à Tanger naîtront à la fois le chef d’œuvre avant-gardiste de Burroughs, Le Festin nu, où Tanger se dissout dans une expérience intérieure et, parallèlement, une grande œuvre de la littérature marocaine classique, Le Pain nu, de Mohamed Choukri, traduit en anglais par Paul Bowles, et qui restitue la cité portuaire avec le réalisme d’un récit autobiographique traditionnel. Deux œuvres frappées par la censure dans leur pays d’origine, qui illustrent différemment l’envers du décor tangérois fait de transgressions, d’expériences qui ne sont pas étrangères aux démons de la contre-culture américaine comme de la misère du Maroc illustrée par le roman de Choukri, qui a été traduit par Ben Jelloun.

Dates and versions

hal-01322606 , version 1 (27-05-2016)

Identifiers

Cite

Patrick Hubner. The Tangerine Dream : la Cité de l’entre deux mondes. Babel : Littératures plurielles, 2014, 29, pp.211--229. ⟨10.4000/babel.3685⟩. ⟨hal-01322606⟩
104 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More