George Moore in the Footsteps of Ernest Renan in the Holy Land

Abstract : En 1913, l’écrivain irlandais George Moore s’embarqua en Méditerranée pour ce qu’on appelait à l’époque la Terre Sainte pour une mission d’« établissement des faits » qui aboutit, en 1916, à la publication de la sensationnelle The Brook Kerith – la vie de Jésus vue par Joseph d’Arimathie. Comme son illustre prédécesseur, Ernest Renan, la fascination de Moore pour la spiritualité devait beaucoup à une enfance ancrée dans la tradition celtique mystique, qui avait survécu de siècle en siècle sur la côte reculée de l’Atlantique Nord-Ouest. Cet article aborde une matière inconnue, l’influence de la mission de 1861 de Renan en Palestine et de la publication de La Vie de Jésus (1863) sur l’itinéraire de Moore et sur sa propre production. À cette fin, l’analyse comparative textuelle de La Vie de Jésus et de The Brook Kerith s’avère fructueuse.
Type de document :
Article dans une revue
Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2014, pp.199--210. 〈10.4000/babel.3670〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tln.archives-ouvertes.fr/hal-01322607
Contributeur : Cécile Ferran <>
Soumis le : vendredi 27 mai 2016 - 12:54:13
Dernière modification le : jeudi 17 mai 2018 - 13:32:01

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Yousra Sabra. George Moore in the Footsteps of Ernest Renan in the Holy Land. Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2014, pp.199--210. 〈10.4000/babel.3670〉. 〈hal-01322607〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

78