Topographie imaginaire, topographie des imaginaires. Méditerranée et Atlantique dans l’espace des Voyages Imaginaires (1787-1789) édités par C.A. Garnier

Résumé : Dans les Voyages Imaginaires de C.A. Garnier (1787-1789), les espaces convoqués le sont toujours en fonction de la potentialité qu’ils portent en eux de permettre le déploiement du voyage. Parmi ceux-là, l’espace maritime est privilégié, quantitativement et qualitativement. Il constitue même le principal lieu de convergence de textes par ailleurs extrêmement hétérogènes car il renvoie au geste prométhéen que constituent aussi bien l’utopie, le romanesque, que le merveilleux. Parmi ces espaces, la Méditerranée et l’Atlantique sont largement privilégiés. Ils se mêlent parfois, sans toutefois se confondre, car ils renvoient à des genres et à des topiques différentes. On peut cependant lire leurs relations au sein des œuvres de la somme comme la tentative, finalement avortée, d’unir des régimes textuels différents, voire divergents.
Type de document :
Article dans une revue
Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2014, pp.57--74. 〈10.4000/babel.3603〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tln.archives-ouvertes.fr/hal-01322614
Contributeur : Cécile Ferran <>
Soumis le : vendredi 27 mai 2016 - 12:54:24
Dernière modification le : jeudi 7 décembre 2017 - 15:04:03

Identifiants

Collections

Citation

Martine Jacques. Topographie imaginaire, topographie des imaginaires. Méditerranée et Atlantique dans l’espace des Voyages Imaginaires (1787-1789) édités par C.A. Garnier. Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2014, pp.57--74. 〈10.4000/babel.3603〉. 〈hal-01322614〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

68