Culture vs. Civilisation dans les « voyages en France » de Stendhal : maltraités de l’Atlantique Nord et union pour la Méditerranée

Résumé : Au cours du long congé qu’il obtient de 1836 à 1839, Stendhal, consul en Italie – la patrie de son cœur – depuis 1830, redécouvre dans la mère patrie une France profondément transformée par le tournant de la croissance pris sous la monarchie de Juillet. C’est de ce véritable choc que témoignent les « voyages en France », où le voyage de reconnaissance s’accompagne d’un retour sur soi quand les choses vues renvoient Stendhal au point aveugle de sa vision, de la France et du monde. À revoir la France, Stendhal revoit aussi son système axiologique pour aboutir, entre étude sur le vif et médiation de la fiction, à un partage sémantique entre civilisation et culture qui suit assez fidèlement la ligne de partage des eaux entre Méditerranée et Atlantique.
Type de document :
Article dans une revue
Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2014, pp.99--121. 〈10.4000/babel.3620〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tln.archives-ouvertes.fr/hal-01322617
Contributeur : Cécile Ferran <>
Soumis le : vendredi 27 mai 2016 - 12:54:30
Dernière modification le : samedi 28 mai 2016 - 01:13:05

Identifiants

Collections

Citation

Laure Lévêque. Culture vs. Civilisation dans les « voyages en France » de Stendhal : maltraités de l’Atlantique Nord et union pour la Méditerranée. Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2014, pp.99--121. 〈10.4000/babel.3620〉. 〈hal-01322617〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

49