L’Amérique, Nouveau Monde ou avenir d’une illusion ? XVIIIe-XXIXe s

Résumé : Lorsque intervient la révolution américaine, c’est désormais doublement que les États-Unis font figure de Nouveau Monde : non plus seulement géographiquement, comme lointaine frontière, mais bien aussi politiquement, porteurs qu’ils sont des promesses d’un contrat social plus équitable et d’un modèle de développement, peut-être appuyé sur la conquête, mais sur celle de la liberté. Ce sont ces principes originels, portés sur les fonts baptismaux de la jeune république, dont le présent article s’attache à suivre, dans une vieille Europe qui se regarde au miroir d’outre atlantique, la progressive remise en cause tout au long de ce XIXe siècle qui a vu le fonctionnement de la référence américaine accuser un douloureux divorce entre le contenu symbolique qu’elle revêt et l’expression pratique qu’elle reçoit. Un miroir progressivement éloigné et de plus en plus terni à mesure que l’image qu’il renvoie prend la forme d’un expansionnisme brutal. Alors, le prisme américain laisse place à des spectres.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-univ-tln.archives-ouvertes.fr/hal-01324889
Contributor : Cécile Ferran <>
Submitted on : Wednesday, June 1, 2016 - 3:48:53 PM
Last modification on : Thursday, May 17, 2018 - 1:32:01 PM

Links full text

Identifiers

Collections

Citation

Laure Lévêque. L’Amérique, Nouveau Monde ou avenir d’une illusion ? XVIIIe-XXIXe s. Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2013, pp.125--148. ⟨10.4000/babel.3499⟩. ⟨hal-01324889⟩

Share

Metrics

Record views

123