Regards croisés en Méditerranée

Résumé : Cet article invite à découvrir, dans une optique comparative, deux récits de voyage : le premier The Cruise of the Vanadis, de la romancière américaine Edith Wharton, carnet de bord d’un tour de la Méditerranée, entrepris en 1888, en compagnie de son mari Teddy et publié posthumément en 1992, le second, Sea and Sardinia (1921), de l’écrivain anglais D. H. Lawrence qui décrit un bref séjour de Taormine en Sicile jusqu’en Sardaigne avec sa femme, Frieda. Ces deux regards croisés seront l’occasion de comparer non seulement deux manières bien différentes de concevoir un voyage d’agrément, mais aussi deux manières de s’adresser au lecteur. Si le regard de Wharton est porté presque exclusivement sur la nature et les vestiges de l’antiquité, dans un monde où les êtres humains sont étrangement absents, celui de Lawrence, en revanche, est filtré par ses propres états d’âme et par sa relation houleuse avec Frieda.
Type de document :
Article dans une revue
Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2013, pp.87--108. 〈10.4000/babel.3480〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tln.archives-ouvertes.fr/hal-01324895
Contributeur : Cécile Ferran <>
Soumis le : mercredi 1 juin 2016 - 15:48:59
Dernière modification le : jeudi 17 mai 2018 - 13:32:01

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Aurélie Dell'Olio. Regards croisés en Méditerranée. Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2013, pp.87--108. 〈10.4000/babel.3480〉. 〈hal-01324895〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

64