Le Chaos et la nuit : une poétique originale

Résumé : Lorsque paraît en 1963 Le Chaos et la nuit, la mode est au Nouveau Roman et ce retour de Montherlant au genre du roman qu’il a abandonné depuis vingt-cinq ans, s’il est un succès, paraît se produire avec une œuvre « classique » et c’est du reste sous cette étiquette de « classique » ou « traditionnel » que la critique présente en général cet écrivain. Or, dans ses ouvrages narratifs, Montherlant est aussi un remarquable inventeur de formes et l’objet de notre article est de montrer l’originalité esthétique du Chaos et la nuit, sa structure dialectique du récit où chaque motif figuratif (l’image de l’Espagne, la figure de l’exilé, la corrida, etc.) et chaque thème (la guerre civile, la peur, la conviction politique, etc.) s’inverse en un curieux effet de miroir déformant où toute la représentation se subvertit. Allégorisation du rituel de la corrida pour créer une identification de l’homme au taureau. Extraordinaire scène d’agonie en focalisation interne. Cette magistrale réécriture de Don Quichotte, caractérisée par le refus de la fixation et une spécularité instable est un grand roman baroque et tragique.
Type de document :
Article dans une revue
Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2013, pp.211--224. 〈10.4000/babel.3409〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tln.archives-ouvertes.fr/hal-01324939
Contributeur : Cécile Ferran <>
Soumis le : mercredi 1 juin 2016 - 16:20:36
Dernière modification le : jeudi 2 juin 2016 - 01:05:32

Identifiants

Collections

Citation

Louis Baladier. Le Chaos et la nuit : une poétique originale. Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2013, pp.211--224. 〈10.4000/babel.3409〉. 〈hal-01324939〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

43