Contra lo justo : l’Arte nuevo de hacer comedias (1609) ou l’invention de la liberté

Résumé : Ce travail explore la notion de gusto, en tant que pilier de la nouveauté qui apparaît dans Arte nuevo de hacer comedias en este tiempo (1609). Prenant sa source chez Aristote, un esprit subtil de liberté, après avoir conquis les corrales, inspire l’ouvrage théorique de Lope. Le corps y joue un rôle essentiel : une esthétique gestuelle novatrice, des jeux visuels et auditifs, une image corporelle audacieuse qui explore l’imaginaire sensoriel et érotique, une nouvelle intelligence de la scène, osée et prudente à la fois, soumise à l’empire de la fantaisie.
Type de document :
Article dans une revue
Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2012, pp.87--108. 〈10.4000/babel.2495〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tln.archives-ouvertes.fr/hal-01325009
Contributeur : Cécile Ferran <>
Soumis le : mercredi 1 juin 2016 - 16:59:28
Dernière modification le : mardi 10 avril 2018 - 01:52:59

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Milagros Torres. Contra lo justo : l’Arte nuevo de hacer comedias (1609) ou l’invention de la liberté. Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2012, pp.87--108. 〈10.4000/babel.2495〉. 〈hal-01325009〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

50