L’empreinte de la littérature dans le cinéma de l’École de Barcelone

Résumé : Cette contribution s’intéresse à la place qu’occupe la littérature au sein de l’École de Barcelone, un courant cinématographique d’avant-garde à l’origine d’une vingtaine de films réalisés entre 1965 et 1971. L’hypothèse qui la sous-tend est que l’examen des rapports qu’entretient ce courant avec la littérature est susceptible de la distinguer au sein de la production espagnole de l’époque et permet, par ailleurs, d’envisager une histoire des relations entre cinéma et littérature qui ne serait pas assujettie aux seules questions de l’adaptation. Il apparaît, en effet, que le refus délibéré de ces cinéastes de recourir à l’adaptation constitue une rupture par rapport à un cinéma espagnol dominant qui avait fait de l’adaptation d’œuvres littéraires une véritable stratégie industrielle. Pour autant, ces cinéastes ne renoncent pas au dialogue avec la littérature. Au terme d’une étude des diverses modalités d’insert du texte littéraire dans le corps du film, il résulte que l’École de Barcelone propose un nouvel usage du texte littéraire où celui-ci se fait matériau malléable et transformable, susceptible de coexister et de dialoguer avec des matériaux concurrents au sein même de l’œuvre cinématographique.
Type de document :
Article dans une revue
Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2011, pp.195--221. 〈10.4000/babel.186〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tln.archives-ouvertes.fr/hal-01326907
Contributeur : Cécile Ferran <>
Soumis le : lundi 6 juin 2016 - 10:39:41
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 15:56:57

Identifiants

Collections

Citation

Jean-Paul Aubert. L’empreinte de la littérature dans le cinéma de l’École de Barcelone. Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2011, pp.195--221. 〈10.4000/babel.186〉. 〈hal-01326907〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

49