L’ange de l’Annonciation, chef de chœur dans Il Vangelo secondo Matteo de Pasolini

Résumé : Médiateur par excellence entre le divin et le terrestre, l’ange – et l’épisode biblique de l’Annonciation en particulier, stimulent l’imaginaire contemporain, le mystère de l’incarnation ne pouvant être représenté mais figuré. S’appuyant sur le monde de références du spectateur – des textes source aux thèmes iconographiques médiévaux et renaissants (par exemple Giotto, Fra Angelico, Limbourg, del Cossa, Crivelli, della Francesca), L’Évangile selon saint Matthieu de Pasolini a principalement recours au son. De la musique sacrée (Bach, Misa Luba, Negro Spiritual) et profane (Mozart, Prokofiev, Blind Willie Johnson) aux chœurs qui fonctionnent comme des voix over, le film fait ‘entendre’ la présence angélique au spectateur. L’hybridité même des codes cinématographiques interroge le statut de l’image, tout en évoquant la présence immanente de l’ange –métaphore de l’indicible et l’inintelligible.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-univ-tln.archives-ouvertes.fr/hal-01326910
Contributor : Cécile Ferran <>
Submitted on : Monday, June 6, 2016 - 10:39:50 AM
Last modification on : Thursday, May 17, 2018 - 1:32:01 PM

Links full text

Identifiers

Collections

Citation

Sandra Gorgievski. L’ange de l’Annonciation, chef de chœur dans Il Vangelo secondo Matteo de Pasolini. Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2011, pp.257--272. ⟨10.4000/babel.192⟩. ⟨hal-01326910⟩

Share

Metrics

Record views

98