Y barbara fortuna ! D'un bilinguisme intérieur

Résumé : L’auteur de cet article, d’origine corse mais écrivant en français, plaide pour la reconnaissance des richesses de la langue corse. Il insiste sur le manque d’intérêt de la France pour ses poètes insulaires, mieux reconnus à l’étranger. Il évoque les voix majeures issues du mouvement du riacquistu, et se montre attentif à restaurer l’usage du corse, notamment en matière de poésie.
Type de document :
Article dans une revue
Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2008, pp.113--116. 〈10.4000/babel.285〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tln.archives-ouvertes.fr/hal-01327867
Contributeur : Cécile Ferran <>
Soumis le : mardi 7 juin 2016 - 11:04:05
Dernière modification le : jeudi 15 mars 2018 - 16:56:04

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Jacques Lovichi. Y barbara fortuna ! D'un bilinguisme intérieur. Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2008, pp.113--116. 〈10.4000/babel.285〉. 〈hal-01327867〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

47