Vénus, d’un verbe l’autre

Résumé : Cet article présente une réflexion sur le bilinguisme arabo-français de Vénus Khoury-Ghata, poétesse d’origine libanaise dont la carrière s’est construite à Paris. L’auteur confronte les facteurs déterminants de l’enfance (père diplomate parlant le français à la perfection, mère illettrée arabophone) avec les circonstances de l’exil. De plus, Khoury-Ghata traduit de la poésie arabe en français et écrit parfois directement en arabe.
Type de document :
Article dans une revue
Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2008, pp.75--79. 〈10.4000/babel.277〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tln.archives-ouvertes.fr/hal-01327876
Contributeur : Cécile Ferran <>
Soumis le : mardi 7 juin 2016 - 11:04:19
Dernière modification le : jeudi 15 mars 2018 - 16:56:04

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Jean-Max Tixier. Vénus, d’un verbe l’autre. Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2008, pp.75--79. 〈10.4000/babel.277〉. 〈hal-01327876〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

73