Relier, relire : des poèmes courtois faits galanteries

Résumé : L’auteur suggère dans cet article que la reliure tardive, à la fin du XIVe siècle, d’un Recueil de galanteries est l’occasion d’une relecture littéraire des œuvres ainsi mises en perspective, parmi lesquelles nous retrouvons des textes de Guillaume de Machaut et d’Eustache Deschamps. Aussi l’auteur offre-t-elle un aperçu complémentaire du ms. BnF, fr. 840, auquel est partiellement comparé le tardif Recueil de galanteries. Ainsi mises en recueil, les œuvres d’un Deschamps ou d’un Machaut sont « dévoyées de leur appréhension habituelle, muées en “galanteries” »
Type de document :
Article dans une revue
Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2007, pp.185--208. 〈10.4000/babel.704〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tln.archives-ouvertes.fr/hal-01327948
Contributeur : Cécile Ferran <>
Soumis le : mardi 7 juin 2016 - 12:18:09
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:23:32

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Hélène Basso. Relier, relire : des poèmes courtois faits galanteries. Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2007, pp.185--208. 〈10.4000/babel.704〉. 〈hal-01327948〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

116