Cohérence et éclatement : réflexion sur les recueils littéraires du Moyen Âge

Résumé : Portant tout particulièrement leur attention sur le vocabulaire employé par les copistes ou les auteurs eux-mêmes pour parler de leur ouvrage ou du travail de mise en recueil, les auteurs de cet article nous invitent à une réflexion globale sur le recueil au Moyen Âge et plus précisément sur le principe de cohésion tel qu’il apparaît – ou transparaît – dans le manuscrit. Cette étude établit notamment que, dans l’écriture romanesque au Moyen Âge, le concept d’unité n’entre pas nécessairement en opposition avec celui de variété ou de variation.
Type de document :
Article dans une revue
Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2007, pp.31--59. 〈10.4000/babel.688〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tln.archives-ouvertes.fr/hal-01327951
Contributeur : Cécile Ferran <>
Soumis le : mardi 7 juin 2016 - 12:18:12
Dernière modification le : mercredi 8 juin 2016 - 01:05:18

Identifiants

Collections

Citation

Wagih Azzam, Olivier Collet, Yasmina Foehr-Janssens. Cohérence et éclatement : réflexion sur les recueils littéraires du Moyen Âge. Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2007, pp.31--59. 〈10.4000/babel.688〉. 〈hal-01327951〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

43