Una escritura de la desaparición y aparición siempre futuras - Université de Toulon Access content directly
Journal Articles Babel : Littératures plurielles Year : 2006

Una escritura de la desaparición y aparición siempre futuras

Abstract

En 1929, peu après la naissance du surréalisme français (1924), le francophile, nationaliste et membre de la Génération espagnole du 98, Azorín, résidant dans la ville frontalière de San Sébastian (Guipúzcoa), fait appel à une certaine écriture semi-automatique, fulgurant et recherchée, afin de provoquer l’émergence du personnage, divers et virtuel, du roman, toujours futur, dont le projet final converge à la fin vers son village natal de Monóvar (Levant), au bout d’un éblouissant voyage à travers la Péninsule et la Manche de Don Quichotte, un autre grand surréaliste.

Domains

Literature

Dates and versions

hal-01328783 , version 1 (08-06-2016)

Identifiers

Cite

Daniel Aranjo. Una escritura de la desaparición y aparición siempre futuras. Babel : Littératures plurielles, 2006, 13, pp.247--264. ⟨10.4000/babel.967⟩. ⟨hal-01328783⟩

Collections

UNIV-TLN BABEL
45 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More