« L’obscurité me manque »

Résumé : Entre 1978 et 1985 Jorge Luis Borges accorde, à Paris, une série d’interviews résumées ici par l’auteur. Logé dans le même hôtel de la rue des Beaux Arts où mourut Oscar Wilde, un de ses auteurs préférés, le grand écrivain argentin nous ébloui une fois de plus avec ses réflexions. Il est interpelé à propos de ses sympathies pour les régimes militaires de l’Amérique latine, sur la guerre des Malouines et sur sa mort, imminente.
Type de document :
Article dans une revue
Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2006, pp.35--48. 〈10.4000/babel.862〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tln.archives-ouvertes.fr/hal-01328791
Contributeur : Cécile Ferran <>
Soumis le : mercredi 8 juin 2016 - 14:28:33
Dernière modification le : jeudi 15 mars 2018 - 16:56:04

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Ramón Chao. « L’obscurité me manque ». Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2006, pp.35--48. 〈10.4000/babel.862〉. 〈hal-01328791〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

68