Élégie, image et rhétorique dans les Héroïdes d’Ovide

Résumé : Sans voir inventé l’élégie amoureuse romaine, Ovide, dans les Héroïdes, en renouvelle l’esprit en imaginant une correspondance entre des héros et des héroïnes hérités de la mythologie grecque, ce qui relève du genre épique, mais pour leur prêter des sentiments de souffrance ou de deuil qui renvoient au lyrisme intime, à grand renfort d’images pathétiques. De telles plaintes, loin de faire appel à des sentiments personnels, mettent en scène des émotions conformes aux codes des arts plastiques et de la rhétorique de l’époque, comme aux attentes du public romain.
Type de document :
Article dans une revue
Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2005, 〈10.4000/babel.1005〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tln.archives-ouvertes.fr/hal-01329044
Contributeur : Cécile Ferran <>
Soumis le : mercredi 8 juin 2016 - 16:23:03
Dernière modification le : jeudi 15 mars 2018 - 16:56:04

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Jean-Marie Montana. Élégie, image et rhétorique dans les Héroïdes d’Ovide. Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2005, 〈10.4000/babel.1005〉. 〈hal-01329044〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

50