Regards croisés sur l’immigration marocaine en Italie

Résumé : Cet article est une étude du premier roman de Younis Tawfik, poète et écrivain d’origine iraquienne, installé depuis plusieurs décennies à Turin, où il a vu arriver et s’installer différents flux de population étrangère, notamment marocaine. La straniera (1999) met en scène la lutte pour la vie et la dignité d’une jeune femme marocaine fraîchement arrivée en Italie, et les interrogations du protagoniste masculin, immigré de longue date et parfaitement intégré, que la rencontre avec la jeune femme renvoie à son passé et à son statut d’étranger. L’article met en lumière la dimension didactique du roman, qui, à sa façon, explique l’« Orient » aux Italiens, analyse les croisements qui s’opèrent entre deux parcours immigrés et examine les modalités qui, selon l’auteur, viennent définir le dialogue interculturel.
Type de document :
Article dans une revue
Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2004, pp.255--286. 〈10.4000/babel.1400〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tln.archives-ouvertes.fr/hal-01329077
Contributeur : Cécile Ferran <>
Soumis le : mercredi 8 juin 2016 - 16:45:32
Dernière modification le : jeudi 9 juin 2016 - 01:06:17

Identifiants

Collections

Citation

Isabelle Felici. Regards croisés sur l’immigration marocaine en Italie. Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2004, pp.255--286. 〈10.4000/babel.1400〉. 〈hal-01329077〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

48