Sens-du-moi et sens-du-manque

Résumé : Valeria Emi Mara Sgueglia nous apporte les outils de la philosophie qu’elle applique à la question de la migration. Elle expose les concepts de la vision réductionniste de l’identité (qui s’oppose à la vision substantialiste, ou non-réductionniste), qui permettent d’appréhender les changements opérés sur nos sociétés par les phénomènes migratoires et la diversité culturelle.
Type de document :
Article dans une revue
Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2004, pp.121--141. 〈10.4000/babel.1388〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tln.archives-ouvertes.fr/hal-01329079
Contributeur : Cécile Ferran <>
Soumis le : mercredi 8 juin 2016 - 16:45:36
Dernière modification le : jeudi 15 mars 2018 - 16:56:04

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Valeria Emi Mara sgueglia. Sens-du-moi et sens-du-manque. Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2004, pp.121--141. 〈10.4000/babel.1388〉. 〈hal-01329079〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

60