Une bibliothèque oubliée : le genre troubadour

Résumé : Quelle place doit-on accorder au genre troubadour considéré comme désuet ?Maints auteurs n’ont pas eu le succès qu’ils méritaient alors qu’ils ont été responsables de l'engouement pour le genre troubadour : ils ont été plongés dans un très modeste anonymat. Le XIXe siècle a dévoilé et ressuscité toutes les modes médiévales. Il a proposé au monde une nouvelle image du Moyen Âge et a apporté un souffle salutaire à la littérature française, avec des auteurs comme Louis de Marchangy qui n’a pourtant pas été reconnu. Cependant le Moyen Âge des écrivains du XIXe siècle n’est souvent que conversion religieuse ou rêve épique ou même mode d’un temps : on ne peut y voir un réel retour vers une époque bénie. Il condense en fait tous les savoirs, tous les sentiments et toutes les illusions du XIXe siècle.
Type de document :
Article dans une revue
Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2002, pp.85--104. 〈10.4000/babel.1957〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tln.archives-ouvertes.fr/hal-01329597
Contributeur : Cécile Ferran <>
Soumis le : jeudi 9 juin 2016 - 14:06:08
Dernière modification le : jeudi 15 mars 2018 - 16:56:04

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Jocelyne Missud-Juramie. Une bibliothèque oubliée : le genre troubadour. Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2002, pp.85--104. 〈10.4000/babel.1957〉. 〈hal-01329597〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

57