La Tour de Babel ou la Part du Diable

Résumé : Denis de Rougemont dans son essai La Part du Diable s’est efforcé de prouver que la Tour de Babel est exemplaire de l’action du « diable dans nos dieux et dans nos maladies ». Plus proche des analyses contenues dans les Mythologies de Barthes que de celles rencontrées au fil des traités de démonologie, Denis de Rougemont dénonce le modernisme qui a, de fait, consacré Babel « grand mythe de notre temps » (p. 146). La thèse avancée a pour fondement « la babélisation des cadres matériels de notr...
Type de document :
Article dans une revue
Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2000, pp.219--221. 〈10.4000/babel.2931〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tln.archives-ouvertes.fr/hal-01329616
Contributeur : Cécile Ferran <>
Soumis le : jeudi 9 juin 2016 - 14:23:06
Dernière modification le : jeudi 17 mai 2018 - 13:32:01

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

James Dauphiné. La Tour de Babel ou la Part du Diable. Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2000, pp.219--221. 〈10.4000/babel.2931〉. 〈hal-01329616〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

59