Le monde méditerranéen et la transposition caraïbe du mythe d'Ulysse - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Babel : Littératures plurielles Year : 1997

Le monde méditerranéen et la transposition caraïbe du mythe d'Ulysse

(1)
1

Abstract

Cet article a pour vocation de faire apparaître la relation privilégiée qui existe entre Walcott, poète de Sainte Lucie, anglophone et créolophone, Prix Nobel de Littérature en 1992, et la culture du berceau méditerranéen. Rares sont en effet les poètes antillais d'origine africaine qui n'ont ni épousé les théories de Césaire et de Senghor sur la Négritude, ni revendiqué à haute voix comme Glissant leur Africanité ou insisté sur leur origine d'un regard tourné vers le continent noir. L'œuvre poétique de Walcott est un miroir de son évolution dont l'aboutissement correspond à l'affirmation d'une personnalité, d'un individu. Il balaie toute appartenance à une race, à une religion et réussit à faire apparaître une entité caraïbe sans revendication autre qu'une reconnaissance culturelle non « authentique » dans le sens traditionnel du terme mais originale car acceptant une triple paternité, un savant mélange - métissage dirait-on - d'Afrique, d'Europe et d'Amérique. La société des caraïbes a évolué, nous dit-il, la créolisation en est son image de marque. L'imaginaire européen a donc cours aux Antilles, imaginaire dans lequel s'insère bien évidemment le mythe d'Ulysse. Walcott l'exploite, l'illustre et l'adapte à son paysage régional, puis le débarrasse de son enveloppe européenne, de son contenu religieux, pour redonner à ce mythe la valeur universelle qui est sienne.

Dates and versions

hal-01329678 , version 1 (09-06-2016)

Identifiers

Cite

Arnaud Dornon. Le monde méditerranéen et la transposition caraïbe du mythe d'Ulysse. Babel : Littératures plurielles, 1997, 2, pp.121--136. ⟨10.4000/babel.2748⟩. ⟨hal-01329678⟩

Collections

UNIV-TLN BABEL
64 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More