About Jules et Jim: Some Figures of Matriarchy from Bachofen to Truffaut via Benjamin, Roché and Hessel

Abstract : Cet article essaie de relever quelques aspects d'un mouvement de pensée « matriarcale » du XXe siècle, parfois plutôt souterrain, et de montrer dans quelle mesure cette pensée fait partie du contexte du grand film des années soixante de François Truffaut. Il s'agit des hypothèses de Johann Jakob Bachofen (1815-1887), juriste et archéologue suisse, qui proposait la théorie d'un matriarcat primitif à l'origine de la société humaine. Dans un premier temps, en Méditerranée par exemple, existait selon lui un système communiste où l'idée de propriété privée était absente, fondé sur l'« hétaïrisme », où les rapports sexuels, organisés selon les vœux des femmes, étaient complètement libres.
Type de document :
Article dans une revue
Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 1997, pp.57--74. 〈10.4000/babel.2770〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tln.archives-ouvertes.fr/hal-01329685
Contributeur : Cécile Ferran <>
Soumis le : jeudi 9 juin 2016 - 15:00:38
Dernière modification le : jeudi 15 mars 2018 - 16:56:04

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Michael Hollington. About Jules et Jim: Some Figures of Matriarchy from Bachofen to Truffaut via Benjamin, Roché and Hessel. Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 1997, pp.57--74. 〈10.4000/babel.2770〉. 〈hal-01329685〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

67