Le Parti conservateur et l’Europe depuis 1997

Résumé : La conversion du Parti conservateur à l’euroscepticisme a été opérée par William Hague dès 1997, en adéquation avec l’équilibre des forces entre anti et pro-européens au sein du parti. Cependant, l’obsession européenne de Hague lui a valu un véritable fiasco électoral aux élections législatives de 2001. Le mandat de Iain Duncan Smith s’est contre toute attente caractérisé par une grande discrétion sur l’enjeu européen et par la disparition des divisions conservatrices de la scène politique britannique. Michael Howard a, quant à lui, dû faire face à la montée de la menace électorale incarnée par le UKIP, avant d’évacuer complètement la question européenne des législatives de 2005, marquées par une absence totale de l’enjeu européen de la campagne. L’arrivée de David Cameron donne aujourd’hui lieu à un véritable recentrage politique du parti qui laisse a priori peu de place à toute nouvelle radicalisation eurosceptique.
Type de document :
Article dans une revue
Observatoire de la société britannique, La Garde : UFR Lettres et sciences humaines, Université du Sud Toulon Var, 2007, pp.95--111. 〈10.4000/osb.369〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tln.archives-ouvertes.fr/hal-01330811
Contributeur : Cécile Ferran <>
Soumis le : lundi 13 juin 2016 - 09:54:14
Dernière modification le : jeudi 15 mars 2018 - 16:56:07

Identifiants

Collections

Citation

Karine Tournier-Sol. Le Parti conservateur et l’Europe depuis 1997. Observatoire de la société britannique, La Garde : UFR Lettres et sciences humaines, Université du Sud Toulon Var, 2007, pp.95--111. 〈10.4000/osb.369〉. 〈hal-01330811〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

90