La politique familiale à l’épreuve des stéréotypes de genre : une comparaison France, Royaume-Uni, Suède

Résumé : Les transformations qui ont affecté la sphère familiale et professionnelle et l’influence croissante des normes européennes ont contribué à faire évoluer les modèles et politiques familiales. La première partie de cet article s’attache à comparer l’évolution récente des modèles de conciliation français et britannique, le modèle suédois se voyant également ponctuellement sollicité au titre de référence emblématique. L’étude des pratiques concrètes d’articulation entre la famille et le travail laisse apparaître le maintien de distances notables entre d’une part la Suède et la France, et, d’autre part, le Royaume-Uni, et ce en dépit des mutations de sa politique familiale. Dans la deuxième partie de ce travail, est réalisée l’exploitation secondaire d’un panel de questions issues de l’enquête longitudinale EVS (2001-2008). L’analyse statistique révèle que les écarts entre les pratiques se retrouvent dans les représentations et les attitudes à l’égard de la division sexuelle des rôles de chaque pays. En outre, la situation des femmes ne suit pas un tracé linéaire : les retours en arrière sont fréquents et révèlent la force de résistance des stéréotypes de genre.
Type de document :
Article dans une revue
Observatoire de la société britannique, 2013, pp.119--140. 〈10.4000/osb.1545〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tln.archives-ouvertes.fr/hal-01361200
Contributeur : Cécile Ferran <>
Soumis le : mardi 6 septembre 2016 - 17:49:59
Dernière modification le : jeudi 17 mai 2018 - 13:32:01

Identifiants

Collections

Citation

Natacha Ordioni. La politique familiale à l’épreuve des stéréotypes de genre : une comparaison France, Royaume-Uni, Suède. Observatoire de la société britannique, 2013, pp.119--140. 〈10.4000/osb.1545〉. 〈hal-01361200〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

121