Les non-réponses sont-elles des reponses ?Étude des valeurs manquantes dans un 360˚ feed-back

Résumé : L’étude présentée cherche à comprendre le phénomène des non-réponses à un questionnaire d’appréciation conçu et mis en place ponctuellement dans les organisations dans une optique de soutien au développement des compétences des salariés et à leur apprentissage organisationnel. Une analyse quantitative exploratoire a été menée. Elle a consisté à exploiter statistiquement les données recueillies dans le cadre d’un dispositif de type 360˚ Feed-Back auprès de 1 873 salariés s’autoévaluant ou évalués par leurs collègues, leurs responsables ou leurs managés, représentant 17 176 salariés de leur entourage professionnel. L’étude s’est focalisée sur la population des répondants ayant laissé au moins une valeur manquante dans le questionnaire. Ils représentaient une base de 11 202 répondants, soit 58,81 % des salariés concernés, répartis dans 183 entreprises différentes. Les résultats de l’analyse des données nous ont conduits d’une part à confirmer que ces non-réponses ne sont pas dues au hasard, et d’autre part à considérer qu’elles sont porteuses de sens et qu’elles peuvent être pour partie nécessaires au développement des compétences professionnelles et l’apprentissage organisationnel.
Type de document :
Article dans une revue
@GRH, De Boeck Supérieur 2015, pp.43-57. 〈10.3917/grh.154.0043 〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tln.archives-ouvertes.fr/hal-01451883
Contributeur : Alain Lacroux <>
Soumis le : mercredi 1 février 2017 - 15:01:59
Dernière modification le : jeudi 3 mai 2018 - 13:42:05

Identifiants

Citation

Martine Brasseur, Alain Lacroux, Laurent Magnien. Les non-réponses sont-elles des reponses ?Étude des valeurs manquantes dans un 360˚ feed-back. @GRH, De Boeck Supérieur 2015, pp.43-57. 〈10.3917/grh.154.0043 〉. 〈hal-01451883〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

187