Paysages italiens du Nord

Résumé : Réduire le poids du motif ? J’ai appris à me méfier des poèmes travaillés à bout portant sur le motif, et dont le poids me condamne plus ou moins à la prose, lieu de la précision référentielle, prose parfois longue, très longue, difficile à maîtriser parce qu’il faut la garder poétique, la construire, alors qu’elle est plus ou moins guettée par l’universel reportage du sujet. Le maximalisme opérant fidèlement sur le motif présente quelque chose d’ingrat, d’inégal – ce qui ne veut pas dire que...
Type de document :
Article dans une revue
Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2014, pp.265--289. 〈10.4000/babel.3988〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tln.archives-ouvertes.fr/hal-01322594
Contributeur : Cécile Ferran <>
Soumis le : vendredi 27 mai 2016 - 12:12:59
Dernière modification le : jeudi 17 mai 2018 - 13:32:01

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Daniel Aranjo. Paysages italiens du Nord. Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2014, pp.265--289. 〈10.4000/babel.3988〉. 〈hal-01322594〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

48