L’Antimoria d’Arias Barbosa, ou la limitation volontaire et éclairée de l’auto-complaisance

Résumé : Pour mieux comprendre les raisons de la composition et de la publication d’un « Blâme de la Folie » (Antimoria) dans les sphères de l’humanisme ibérique en 1536, cet article fait un bilan des circonstances de l’œuvre, et en propose un résumé et un commentaire originaux. L’auteur Arias Barbosa, vers la fin de sa vie, s’est retiré des milieux universitaires alors les plus vivants de la Péninsule Ibérique, où il avait été l’un des pionniers de l’hellénisme, et il dédie ce petit ouvrage de poésie latine, dont le sujet lui tient personnellement à cœur, au Cardinal Infant Don Alonso de Portugal, dont il a été le précepteur. La trajectoire d’Arias Barbosa témoigne d’une prise de distances vis-à-vis de son propre « érasmisme », au nom d’une conception plus puriste d’un christianisme prenant appui exclusivement sur la Bible, et constamment éclairé par l’espérance que celle-ci procure.
Type de document :
Article dans une revue
Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2012, pp.197--220. 〈10.4000/babel.2036〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tln.archives-ouvertes.fr/hal-01326610
Contributeur : Cécile Ferran <>
Soumis le : samedi 4 juin 2016 - 11:25:17
Dernière modification le : dimanche 5 juin 2016 - 01:03:46

Identifiants

Collections

Citation

Claudine Sánchez Martel. L’Antimoria d’Arias Barbosa, ou la limitation volontaire et éclairée de l’auto-complaisance. Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2012, pp.197--220. 〈10.4000/babel.2036〉. 〈hal-01326610〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

51