Au nom du père, du fils et de la femme : aux origines des études de genre dans Les Faux-monnayeurs d’André Gide

Résumé : En amont de la French Theory, véritable source d’inspiration pour les chercheurs sur les études de genre, il semble à certains égards que l’on puisse parler d’influence directe de l’œuvre gidienne. En effet, les différentes théories liées à la sexualité qui ont pu voir le jour à partir des années 1960 en France puis quelques années plus tard Outre-Atlantique sont à divers égards inspirées par André Gide. Comme l’auteur le reconnaît lui-même, le travail du littéraire exige du lecteur qu’il fas...
Type de document :
Article dans une revue
Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2011, pp.301--319. 〈10.4000/babel.197〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tln.archives-ouvertes.fr/hal-01326914
Contributeur : Cécile Ferran <>
Soumis le : lundi 6 juin 2016 - 10:39:55
Dernière modification le : jeudi 17 mai 2018 - 13:32:01

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Justine Legrand. Au nom du père, du fils et de la femme : aux origines des études de genre dans Les Faux-monnayeurs d’André Gide. Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2011, pp.301--319. 〈10.4000/babel.197〉. 〈hal-01326914〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

76