Nombrar al «Otro»

Résumé : À partir d’une recherche sur l’historiographie coloniale chilienne, l'auteur propose quelques réflexions sur l’apparition textuelle et la disparition physique ou identitaire des peuples indigènes du sud chilien. Quelques questions se posent à propos du rôle de cette littérature dans le cadre théorique de l'ethnohistoire américaine et la représentation culturelle des indiens Araucans, aujourd’hui Mapuches. Un peuple peut exister parce qu’il est nommé, parce qu’il est représenté, mais il peut disparaître parce qu’il est exterminé physiquement, historiquement ou culturellement. Cette disparition programmée est celle qu’ont connue les peuples autochtones de l’extrême sud américain.
Type de document :
Article dans une revue
Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2006, pp.161--192. 〈10.4000/babel.924〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tln.archives-ouvertes.fr/hal-01328781
Contributeur : Cécile Ferran <>
Soumis le : mercredi 8 juin 2016 - 14:28:21
Dernière modification le : jeudi 15 mars 2018 - 16:56:04

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Francisco Albizú Labbé. Nombrar al «Otro». Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2006, pp.161--192. 〈10.4000/babel.924〉. 〈hal-01328781〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

64