Le cimetière des mots

Résumé : Loin de la géographie singulière et humaine qui donne un sens fondateur aux mots –nous dit Luis Sepúlveda–, se niche dans notre mémoire la nostalgie pour tous ces vocables disparus, qu’un écrivain se doit de délivrer de l’injuste et atroce cimetière de l’oubli. L’écrivain chilien ajoute : « J’écris, non pour raconter la vie telle qu’elle a été, mais telle qu’elle a peut-être été. Voilà la seule certitude de l’écrivain ».
Type de document :
Article dans une revue
Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2006, pp.15--20. 〈10.4000/babel.848〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tln.archives-ouvertes.fr/hal-01328789
Contributeur : Cécile Ferran <>
Soumis le : mercredi 8 juin 2016 - 14:28:30
Dernière modification le : jeudi 15 mars 2018 - 16:56:04

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Luis Sepúlveda. Le cimetière des mots. Babel : Littératures plurielles, La Garde : Faculté des lettres et sciences humaines - Université de Toulon et du Var, 2006, pp.15--20. 〈10.4000/babel.848〉. 〈hal-01328789〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

71